Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais la quantité d’humidité dans votre maison peut avoir un impact important sur votre consommation d’énergie. En fait, gérer le problème de l’humidité vous permettra de chauffer moins et d’économiser de l’argent. Voici ce qu’il faut retenir de la relation entre l’humidité et la consommation d’énergie.

Maisons humides et consommation d’énergie

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
isolation-humidté-sensation-froid

Si vous avez déjà vécu dans une maison humide, vous savez que cela peut être très inconfortable. Et si vous essayez de faire des économies d’énergie, vous vous demandez peut-être pourquoi votre maison humide consomme plus d’énergie qu’une maison sèche.

La réponse est liée à la façon dont l’humidité affecte les murs et l’isolation.

La relation entre l’humidité et la consommation d’énergie

L’humidité est la quantité de vapeur d’eau présente dans l’air. Lorsque l’air est saturé d’humidité, il devient plus difficile pour la chaleur de s’échapper de votre maison. En effet, la vapeur d’eau est un bon conducteur de chaleur. Par conséquent, votre maison aura besoin de plus d’énergie pour maintenir une température confortable.

L’influence de l’humidité sur la sensation de froid

Le corps humain est composé principalement d’eau. Lorsque l’air est sec, notre corps perd son humidité plus rapidement. Cette perte d’humidité peut entraîner des irritations de la peau, des problèmes respiratoires et une augmentation de l’électricité statique. En outre, lorsque l’air est sec, les muqueuses peuvent devenir sèches. Cela peut entraîner des saignements de nez, des plaies buccales et des gerçures des lèvres.

D’autre part, lorsque l’air est humide, il aide notre corps à retenir l’humidité. Cela peut aider à prévenir certains des problèmes associés à l’air sec. Cependant, un excès d’humidité peut également être problématique.

L’excès d’humidité peut entraîner la formation de moisissures et d’odeurs de moisi. Elle peut également donner une sensation de froid, même lorsque la température est élevée.

Isolation maison pour lutter contre le froid
Un diagnostic énergétique pourra mieux vous faire prendre conscience de l’importance de bien isoler le dessous des porte

Murs humides et pertes de chaleur

L’une des principales raisons pour lesquelles les maisons humides consomment plus d’énergie est que les murs humides peuvent provoquer des pertes de chaleur. Lorsque les murs ne sont pas traités correctement, ils peuvent absorber l’humidité de l’air. Cette humidité se condense alors sur la surface la plus froide de la pièce, qui est généralement le mur extérieur.

Lire cet article  Un architecte décrypte le béton de chanvre pour une rénovation éco-efficace

En se condensant, l’humidité forme des gouttelettes d’eau qui s’infiltrent dans le mur et rendent l’isolation humide. L’isolant humide n’isole pas aussi bien que l’isolant sec, et votre maison perd plus rapidement de la chaleur.

Des risques pour la santé

En plus de provoquer des pertes de chaleur, les murs humides peuvent également être source d’inconfort pour les occupants de la maison. Lorsque le taux d’humidité d’une maison est trop élevé, il peut provoquer des problèmes tels que des infections respiratoires, des crises d’asthme et des allergies. Non seulement cela est mauvais pour la santé, mais cela peut aussi être assez coûteux si vous devez consulter un médecin ou acheter des médicaments.

Humidité prolifération de moisissures

Les maisons humides peuvent également être des lieux de reproduction pour les moisissures. Non seulement les moisissures sont inesthétiques, mais elles peuvent aussi causer de graves problèmes de santé, comme des infections respiratoires et des irritations cutanées.

Dans les cas graves, l’exposition aux moisissures peut même entraîner la mort. Si vous pensez que votre maison a un problème de moisissure, il est important de la faire inspecter par un professionnel dès que possible.

Résoudre probeme de sensation de froid isolation
Un diagnostic énergétique pourra mieux vous faire prendre conscience de l’importance de bien isoler le dessous des porte

Comment traiter l’humidité de votre logement ?

Si vous êtes confronté à des taux d’humidité élevés dans votre maison, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour les réduire. Ouvrir les fenêtres, utiliser un déshumidificateur et réparer les fuites sont autant de moyens de réduire la quantité d’humidité dans l’air.

  1. Ouvrez vos fenêtres

L’une des façons les plus simples de réduire le taux d’humidité dans votre maison est d’ouvrir vos fenêtres. Cela permettra à l’air frais de circuler et aidera à évacuer l’air humide qui est piégé à l’intérieur. N’oubliez pas d’ouvrir vos fenêtres au moins deux fois par jour pour obtenir de meilleurs résultats.

  1. Utilisez un déshumidificateur

Si l’ouverture des fenêtres ne suffit pas à réduire l’humidité dans votre maison, vous devrez peut-être investir dans un déshumidificateur. Les déshumidificateurs éliminent l’humidité de l’air, ce qui peut contribuer à réduire le taux d’humidité global de votre maison.

  1. Réparez toutes les fuites

Une autre raison pour laquelle votre maison peut être plus humide que d’habitude est la présence de fuites. S’il y a des fuites dans vos murs ou vos plafonds, elles peuvent faire entrer de l’air humide dans votre maison. Veillez à réparer les fuites dès que possible afin de réduire le taux d’humidité.

Lire cet article  Isolation du bas de porte. Réduire sa facture de chauffage quel bas de porte ?

Conclusion

La gestion du problème de l’humidité dans votre maison peut avoir un impact important sur votre consommation d’énergie. En investissant dans un déshumidificateur, en vous assurant que votre maison est bien isolée et en ventilant régulièrement, vous pouvez contribuer à contrôler les niveaux d’humidité et à économiser de l’argent sur votre facture énergétique.

 

Alain Lombard
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Related Posts

Get Curated Post Updates!

Sign up for my newsletter to see new photos, tips, and blog posts.